Activités / Missions

L’a.S.P.A.c, Association pour le Secours et la Protection des Animaux de Châtelaillon, a deux activités : refuge et fourrière.

Quelle est la différence entre un refuge et une fourrière ?

 

LE REFUGE

 

C'est un établissement à but non lucratif géré par une fondation ou une association de protection des animaux désignée à cet effet par le préfet, accueillant et prenant en charge des animaux soit en provenance d'une fourrière à l'issue des délais de garde fixés aux articles L. 211-24 et L. 211-25, soit donnés par leur propriétaire.

 

LA FOURRIERE 

 

C'est une structure « communale apte à l’accueil et à la garde des chiens et chats trouvés errants ou en état de divagation jusqu’au terme des délais fixés aux articles L. 211”25 et L. 211” 26 » (article L. 211”24 du CRPM).

Chaque commune doit disposer soit d'une fourrière communale, soit du service d'une fourrière établie sur le territoire d'une autre commune, avec l'accord de cette commune ou d’une structure privée. La fourrière est donc un service public relevant des collectivités territoriales.

 

 

LES MISSIONS DE L'a.S.P.A.c

 

En tant que refuge :

Accueillir les animaux en détresse, abandonnés, maltraités, les soigner, les nourrir, les héberger  et par la suite, après identification et stérilisation les proposer  à l’adoption ou en famille d’accueil suivant l’âge, l’état de santé, la capacité d’adaptation..

Une équipe de salariés, aidée de quelques bénévoles,  s’occupe avant tout de la santé et du bien être des pensionnaires  mais également  de la vie du refuge ( accueil du public, conseils aux adoptants, gestion administrative, entretien du refuge, éducation canine et féline, animations et évènements..).

 

En tant que fourrière :

Prendre en charge la garde et l’entretien des animaux errants ou saisis apportés par les polices municipales ou les employés des communes avec lesquelles l’a.S.P.A.c a des conventions ou celles confiées par la CDA. La fourrière doit en plus des soins et de l’hébergement assurer la recherche du propriétaire dans le cas d’un animal identifié et sinon le devenir de l’animal à l’issue des 8 jours ouvrés.

L’ASPAC assure l’activité de fourrière pour :

- 20 communes de la CDA réparties au sud et à l’est de la Rochelle : 

- 20 communes de l’Aunis Sud avec lesquelles elle a signé une convention .

La surveillance et la responsabilité sanitaires sont assurées, pour l’un comme pour l’autre, par un vétérinaire conventionné avec l’a.S.P.A.c 

Grâce à ces acteurs, environ 400 animaux sont recueillis chaque année dans la structure.