Alimentation


 

 

                              

CONSEILS POUR L'ALIMENTATION DU CHATON


Alimentation

 

S’il est bien une période où une alimentation de bonne qualité est primordiale, c’est bien la période de croissance. Il y a principalement deux périodes durant la croissance d’un chaton :

 

Premièrement, du sevrage jusqu’à quatre mois, le chaton développe son squelette et multiplie son poids de naissance par 5 à 7 en 8 semaines. Son alimentation doit donc très concentrée en énergie. Durant cette première période, votre chaton consommera 3,5 fois plus d’énergie par kilo de poids que lorsqu’il sera adulte. Il est préférable de lui laisser son aliment à volonté.

 

Deuxièmement, de 4 mois jusqu’à la puberté, la croissance du chaton n’est pas déterminée mais elle sera différente, l’heure est à la consolidation des acquis ! Durant ces quelques mois, son squelette va se consolider et ses muscles se développent. Les besoins énergétiques du chaton pendant cette période restent importants mais différents, surtout en terme de protéines. Le système digestif du chaton peut maintenant recevoir en quantités équilibrées tous les nutriments nécessaires à une croissance harmonieuse : protéines, lipides, glucides, minéraux et oligo-éléments. C’est durant cette période également que se développent ses dents définitives, son alimentation à ce stade doit donc aussi en tenir compte. Durant cette période, il est préférable de commencer à rationner votre animal pour qu’il s’habitue à ne plus avoir à manger à volonté pour éviter les problèmes d’obésité une fois adulte.

 

Boisson

 

Laissez de l’eau à volonté pour votre chat. L’apport de lait n’est absolument plus utile, voire néfaste en cas d’intolérance au lactose.

 


CONSEILS POUR L'ALIMENTATION DU CHAT STERILISE   


Afin de garantir une bonne santé à votre animal, il faudra veiller à lui fournir une alimentation adaptée pour éviter deux pathologies majeures, souvent liées, qui peuvent survenir rapidement les prochains mois : l’obésité et les pathologies urinaires.

 

L’obésité

 

Après une stérilisation, l’équilibre hormonal de votre chat change, ralentissant son métabolisme et le rendant ainsi plus sensible à la prise de poids car les chats stérilisés ont tendance à accumuler plus de graisse et moins de masse musculaire que les chats non stérilisés. Ceci est d’autant plus important si votre ami vit en appartement et dispose d’un espace réduit pour se dépenser. En outre, des études ont montré que les chats stérilisés ont tendance à accroître la quantité de nourriture ingérée quotidiennement. Tout ceci a pour conséquence un risque élevé d’obésité. Les chats en surpoids souffrent bien souvent de diverses pathologies :

 

  • le diabète
  • l’arthrose
  • les troubles cutanés
  • les infections de l’appareil urinaire
  • les problèmes cardiaques
  • le risque de cancer plus élevé.

 

Il faut savoir que chez les chats de plus de 7 ans, le risque de décès est presque 3 fois plus élevé s’il est en surpoids que chez un  chat de poids normal.

 

On estime que si le chat n’a pas pris de poids dans les six premiers mois qui suivent la stérilisation, il y a peu de risque qu’il développe une obésité par la suite. Il est donc important de limiter la prise de poids pendant cette première année au moins en adaptant son régime alimentaire grâce à des croquettes  ayant une teneur modérée en graisse et un taux adapté de protéines et de fibres. Ces croquettes contiennent également de la lysine et de la L-cartinine qui aident à brûler les graisses et à développer les muscles.

 

Les pathologies urinaires

 

Les problèmes urinaires liés à la présence de calculs urinaires sont également très fréquents chez les chats, et plus encore après la stérilisation et peuvent avoir de graves conséquences. Il est pourtant très facile de s’en prémunir en adaptant là encore le régime alimentaire de votre chat. Des croquettes sont spécialement formulées pour apporter une quantité idéale en minéraux et favoriser le pH urinaire nécessaire à la réduction des risques de calculs de la vessie et au maintien en bonne santé des voies urinaires. Ces croquettes agissent également sur la dilution urinaire. En effet, en augmentant le volume urinaire, la dilution des urines agit en  réduisant la concentration de l’urine en minéraux précurseurs des calculs (magnésium, phosphate, calcium …) et en augmentant la fréquence des mictions : l’urine séjourne moins longtemps dans la vessie et les calculs ont moins de temps pour se former. N’hésitez pas à en parler à votre vétérinaire.

 

Veillez également à toujours laisser de l’eau à disposition de votre chat, à côté des croquettes et à plusieurs endroits de votre habitation, surtout si vous avez plusieurs chats, pour éviter la compétition entre eux. Une fontaine à eau est également très appréciée par les chats.